Libérons nous du temps !

Mis à jour : 26 avr. 2020

Juillet, l'occasion de faire le bilan de l'année


Enfin le mois de Juillet ! Synonyme de vacances, soleil et farniente ! Enfin pas pour tout le monde, certes, moi y compris !! Cependant, juillet a toujours été un mois de fête à mes yeux car c’est mon anniversaire et ma fête ! Les 25 et 26 juillet plus précisément ! N’hésitez pas à m’envoyer cadeaux, messages d’adoration, fleurs, je prends tout Hahaha ! (Si vous êtes plutôt food, mon gâteau favori c’est la forêt noire, et mon cocktail préféré, le spritz…) Non ? Bon, ok, j’arrête…



Au delà de cet aspect festif, je trouve aussi que c’est un mois bilan. Il marque la fin de l’année scolaire, le milieu de l’année civile, et un changement de rythme global indéniable. Il y a plusieurs périodes où j’aime faire apprécier et prendre le temps de savoir où j’en suis. Dans ma vie privée, dans mes envies, dans mes rêves à réaliser, dans mes projets personnels, dans ma vie professionnelle. L’été est propice à se déconnecter longuement. On peut choisir de prendre le temps de découvrir une destination inconnue, ou au contraire de retourner dans un endroit qui nous ressource et nous tient à cœur. Personnellement, cet été, j’ai décidé que je m’octroierai une digitale détox. Vous savez, ce côté accro au portable…

Et bien moi, je suis pile dedans.



L'addiction aux écrans


Parmi mes bilans, celui de l’addiction aux écrans me faire très peur depuis quelques temps. Prendre le temps pendant une période sans stress de relativiser son rapport à ce prolongement de notre main ou de notre oreille s’impose pour moi. Dans quelles mesures je peux m’abstenir de me servir de ce couteau-suisse technologique ? Dans quelles mesures je peux limiter son utilisation ? Cela me tient très à cœur. Pourquoi ?



Parce que j’en ai marre que mon humeur dépende de mon temps passé (complètement chronophage) sur les réseaux sociaux pour me rendre compte que telle photo n’a pas eu le nombre de Likes escompté. Ou que tel(le) photographe est plus talentueux(se) que moi (au delà de la réalité, c’est surtout l’idée que je m’en fais). Ou encore que telle personne ne m’a jamais répondu suite à un devis. Ce rapport instantané et permanent aux autres est étouffant. Cet aspect inépuisable de flots d’informations provenant de milliers de personnes se relayant les unes après les autres « rempli » mon quotidien de milliers de vies au final et il devient difficile de se satisfaire d’une seule vie. Vous voyez ce que je veux dire ?

Qui n’a pas eu 3 soirées en même temps, envie d’aller à 2 concerts. Le but, c’est d’en faire un maximum, le tout avec le sourire et de ne jamais être fatigué. Pfffff...


séance photo portait à domicile  - anne bied - photographe lifestyle paris - photographe lifestyle yvelines - photographe lifestyle essonne

Où est la qualité du moment dans tout ça ? Quand pouvons-nous prendre le temps de partager avec les gens dans ce rythme effréné ? Je me pose beaucoup la question ces derniers mois, et lorsqu’il est impossible de ralentir la vie professionnelle, c’est malheureusement la vie personnelle qui trinque.


Prendre du temps pour les choses importantes


Dans mon dernier article, je vous parlais de mon adieu à mon maître de CM2. Je regrette amèrement ce concert de février dernier auquel il m’avait convié, et dont j’avais décliné l’offre faute de temps. Nous sommes sur-sollicités de toutes parts, et ce rapport aux écrans nous bouffe du temps, c’est certain. Du temps pour nous au quotidien, et du temps pour les autres.



Si vous avez un Iphone (je ne fais pas de pub spécialement pour Apple, mais comme j’en utilise un, je connais son fonctionnement), allez jeter un œil dans Réglages, et Temps d’écran… Gloups… De mon côté, ça pique. Cette fonctionnalité vous permet de vous rendre compte de la façon dont vous passez votre temps sur votre téléphone, sur quelles applications. Elle vous informe également du nombre de notifications et du nombre de fois où vous prenez votre téléphone et où vous activez l’écran. Parfois, pour rien d’ailleurs, juste un réflexe sociétal. Je dépasse les 100 activations…quotidiennes.


Alors voilà, aujourd’hui, il est temps pour moi de changer mes habitudes et de me libérer du temps pour des choses constructives et utiles.


Ecrire


La première habitude que j’ai prise depuis plusieurs semaines, c’est d’écrire ces articles ! Entre la quête du sujet, la rédaction pure du texte, la recherche d