Mes 10 qualités indispensables pour vivre de la photographie

Vivre de la photographie nécessite de réunir quelques qualités indispensables que je voulais vous présenter aujourd’hui. Cela vous aidera un peu mieux à me connaître si vous souhaitez sauter le pas d’un shooting photo avec moi !


J’espère que cela inspirera aussi tous les futurs photographes en herbe qui rêvent de vivre de leurs prises de vue !


C’est parti pour le tour d’horizon de ce qui fait de moi une photographe accomplie.



Vivre de la photographie

Crédit photo Elsa Lebaratoux



Vivre de la photographie : être prévoyante



Lorsque j’ai créé mon entreprise photo, il y a un peu plus de 3 ans, je ne suis pas partie de rien. Financièrement, j’avais mis de côté environ 1 an de salaire moyen « au cas où ».


J’ai eu le nez fin. En effet, au moment où je me suis lancée à 100 % en tant que photographe pro, je me suis retrouvée confinée 3 fois de suite. Qui aurait pu deviner que je ne pourrais pas prendre de photos de clients pendant 5 mois en tout ? Une période compliquée sans pouvoir exercer mon métier comme je l'entendais en l’espace d’un peu plus d’un an.


Cependant, je suis d’accord avec vous, il y a peu de chances que cette situation extrême se représente. Mais être prévoyante m’a clairement aidée à me tirer de cette sale situation, là où d’autres collègues photographes ont arrêté leur activité et leurs séances photos.



Être créative


Je suis quelqu’un qui ne se repose pas sur ses lauriers. Autant dire que j’ai la bougeotte, que cela soit physiquement (sur la France entière) ou dans ma façon de shooter mes modèles photos !



Vivre de la photographie

Crédit photo Les Focus d'Emilie


J’aime tester de nouvelles lumières, créer de nouvelles choses, me confronter à de nouvelles situations et j’en retire une grande satisfaction.


Je n’aime pas reproduire les mêmes shootings. En effet, j’ai tendance à m’ennuyer assez rapidement. Et je cherche toujours l’innovation, l’angle impromptu qui fera LA photo spéciale et inoubliable pour mes clients.



Aimer être indépendante



Je n’aime pas la routine. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai choisi d’être à mon compte et d’être mon propre patron pour vivre de la photographie.


J’aime gérer mon emploi du temps, et surtout, j’aime qu’il change chaque semaine.


Les métiers artistiques amènent cette petite spécificité ! J’aime donc travailler seule, ou en tout cas n’avoir personne au-dessus de moi hiérarchiquement qui me dit quoi faire.


8 ans dans l’armée ont laissé quelques traces ah ah ah.



Vivre de la photographie

Crédit photo Avril Photographe



Compter sur ma fiabilité



La fiabilité est sans aucun doute une de mes plus grandes qualités. Ainsi, si vous avez besoin de moi, je serai là. Et si jamais j’ai des doutes, je vous proposerai un plan B.


Pour vous citer quelques exemples récents :


  • Je suis en fin de grossesse et je dois couvrir un mariage à Marrakech. C’est pourquoi j’ai anticipé dès le début de la grossesse pour avoir un second photographe à mes côtés. Cela permettra de gérer au cas où je serais défaillante, indépendamment de ma volonté.

  • Même situation pour un second mariage signé en juillet que je n’ai au final pas pu honorer, car je serai à terme ou en convalescence. Ainsi, j’ai trouvé moi-même un autre photographe aux mariés. Cela leur a ôté le stress de chercher un nouveau prestataire.


S’il y a bien une chose que je n’aime pas, c’est de laisser mes clients en plan !



Crédit photo Pauline Maroussia



Être consciencieuse et honnête



J’aime le travail bien fait lorsque je suis en shooting photo. Quelle que soit la séance.


Et, surtout, j’aime que le résultat soit à la hauteur de vos espérances !


Mon pire cauchemar ? Que vous soyez déçus ! Cela m’est arrivé une seule fois en plus de 3 ans, dans des conditions très particulières qui ne correspondaient pas à mon idéal de travail.


C’est ainsi que j’ai proposé deux solutions :


- Rembourser les clients,