Une rentrée inspirante et colorée : prendre du temps pour soi, pour se connaître

Mis à jour : avr. 27

Ca y est, c'est la rentrée !


« 38B76 ? 36B78 ? Sais plus.

Oublier le digicode de l’immeuble. Hisser ses bagages jusqu’au palier. Retrouver enfin les clés de l’appartement tout au fond de sa valise, entre les culottes et les tongs. Reconnaître les craquements familiers du parquet. Ouvrir la porte. Ouvrir la fenêtre. Regarder à l’horizon. Alors, Paris, on fait quoi ensemble cette année ? »



Deux mois pour profiter et faire du tri


8 semaines se sont écoulées depuis mon dernier article écrit autour des séances photos en famille. Qu’avez-vous fait entre temps ? De mon côté, j’ai pas mal bougé. Pour le travail, pour les amis, pour passer du temps avec la famille proche, pour voir une « tata » que je n’avais pas vue depuis 3 ans, pour passer quelques jours (trop peu) en amoureux, et puis pour passer du temps avec moi-même aussi. J’aime passer du temps seule, j’en ai besoin pour me reconnecter à moi, mieux me connaître, faire ce que j’ai envie quand on j’en ai envie et m’offrir une réflexion intérieure indispensable.



J’ai fait du tri dans plusieurs domaines, dans mes idées et mes envies, dans mon matériel et dans mon mental. Tout ce qui peut se rapprocher de mon activité de photographe en somme. Me former au flash/reportage de soirée, booster mon iMac pour optimiser mon temps de travail, faire du tri sur mes disques durs et mettre en place des sauvegardes efficaces et durables, travailler sur un nouveau logo… Tous ces énormes chantiers qui vont me permettre de débuter une année plus sereinement sur plusieurs aspects de mon métier, et qui vont me permettre d’être encore plus disponible pour vous, pour écouter vos projets.


Le tri du mental, comme je l’écrivais, est peut-être le plus gros chantier. Me connaître, pour affiner ma démarche de photographe. Vous faire vivre des séances photos qui vous correspondent à travers une proposition que j’aurais murement réfléchi, et qui sera en adéquation complète avec ma personnalité.

Je travaille depuis plusieurs mois autour de ce « projet-personnalité » qui me semble essentiel. Après avoir longuement cherché, réfléchi et testé diverses pistes de travail, j’affine en fonction de vous, en fonction de moi.



48h à Barcelone, juste pour mon inspiration !


Je suis partie 48h à Barcelone, où j’ai pu faire ce que je voulais. Le logement, les bars à tapas, les musées, les visites… 48h de luxe, dans le sens où je n’avais aucune contrainte extérieure à moi-même (hormis le budget peut-être ;) Décider de tout, écouter ses envies, ne pas avoir de contraintes horaires… C’était vraiment top ! J’ai pu faire des photos de vacances, paradoxalement à ce que vous pouvez peut-être penser, cela faisait longtemps que cela ne m’était pas arrivé. Essayer de nouvelles lumières ou tester de nouveaux points de vue, et prendre ce temps-là de réflexion. Car ce n’est pas aisé de voyager avec quelqu’un lorsqu’on est photographe, on fait attendre l’/les autre(s), on est frustré de ne pas rester plus dans cette ruelle, de ne pas être arrivé à la bonne heure pour le lever de soleil… Le rythme est difficile à conjuguer ensemble ! Je me souviens d’un tas de moments où j’ai raté des choses que j’avais envie de photographier, et d’autres où j’ai fait attendre mon amoureux ou mes amis parce que j’avais trouvé un spot que je ne voulais pas lâcher !!



Alors cette escapade de 2 jours, c’était de la nourriture à tous niveaux ! Un régal visuel avec toutes ces couleurs et cette architecture si particulière, un régal gustatif avec les tapas! Quel délice dès que l’on s’éloigne des artères touristiques ! Et enfin un régal intellectuel. J’ai été nourri de quelques grands noms tels que Picasso ou Gaudi. Il me faudrait bien plus que quelques lignes pour transcrire la grandeur de leurs esprits créatifs…Quel bonheur pour moi aujourd’hui de pouvoir m’inspirer de leurs génies. Leur sensibilité à la lumière, leur manière de l’utiliser, et de la sublimer par exemple. Leur potentiel en ébullition permanente, leur multitude d’idées me transportent et me donnent matière à rêver et volonté à créer.



Il est important de s’inspirer, d’aimer un concept, une façon de travailler, pourtant le transposer à soi n’est pas tout le temps chose possible. Car chacun est unique, chacun à quelque chose à transmettre d’unique et d’une façon unique. Il en est de même pour vos projets. Chacune de vos histoires est inédite, vous avez tous quelque chose de particulier à souhaiter relier à vos souvenirs.


Retrouver une bonne énergie pour la rentrée


Toutes ces petites choses mises chacune bout à bout m’apportent pour cette rentrée une nouvelle énergie, mélangeant excitation et recherche profonde d’amélioration de mon travail. J’ai à cœur de vous proposer toujours mieux, toujours plus en phase avec vos demandes.

C’est pourquoi je continue de me former, parce que c’est essentiel, et parce que j’en ai envie en plus, alors ça tombe bien ! C’est aussi pourquoi je déniche régulièrement de nouveaux prestataires pour vos packagings par exemple, pour que la qualité soit toujours au rendez-vous et que la découverte de vos photos soit un moment unique. Une expérience unique, un moment rien qu’à vous, un souvenir fort et pérenne.



Et je commence à comprendre quelque chose depuis peu, il ne s’agit pas d’une obsession pour devenir la meilleure version de moi-même si chère au penchant général du développement personnel, mais bien de devenir la version de moi-même qui me correspondra le plus, celle qui sera en harmonie avec ma personnalité et mes valeurs. Je me suis rendue compte que la quête d’éveil et la tendance actuelle à la spiritualité génèrent parfois autant de chemins d’épanouissement que de sentiments de dévalorisation et d’angoisse, de comparaison et de batailles d’égos à coups de qui aura la bonne parole, le bon matériel ou sur n’importe quel sujet (alimentation, sport…).

Et cela compte énormément dans ma façon de travailler. Sur ce que je veux proposer en séance. Ce sentiment de se sentir à sa place, en phase avec qui l’on est me semble primordial, et il l’est forcément en séance.




Prendre du temps pour soi et du temps pour ses projets


Comme vous le savez peut-être si vous avez lu un de mes précédents articles sur Pourquoi je suis photographe, la photographie a eu pour moi des vertus thérapeutiques, elle a d’ailleurs toujours ce pouvoir-là ! Ma dernière séance photos en tant que modèle remonte à deux ans, et je suis en train de m’en reprogrammer une. Toute la démarche autour de mon « projet-personnalité » impacte immanquablement mon image et mon estime de moi. J’aime l’effusion qu’il y a autour de la naissance d’une idée, d’un projet, et celle de faire la démarche de faire une séance photo l’est tout particulièrement. Je cherche des idées de ce que je souhaite, je réfléchis à une ou plusieurs tenues, je parcours les styles et les ambiances que je souhaite, j’aime telle ou telle esthétique… Une ébullition se met en route et l’émulation l’accompagnant est grisante ! La réflexion et la préparation d’une séance photo sont pour moi aussi importantes que la séance en elle-même.



Laissez-vous guider par vos envies


Et vous ? Est-ce que l’envie de faire une séance trotte quelque part dans un coin de votre tête ? Si oui, n’aimez-vous pas vous projeter dans divers scénarios en vous imaginant prendre un réel plaisir à réaliser ce moment pour vous ? A vous accorder ce moment exceptionnel et inestimable ?


Laissez-vous guider par vos envies de métamorphose, de changement. Laissez vos désirs se réaliser, laissez-les améliorer votre quotidien. Ne vous brusquez pas pour autant, il en faut des étapes avant d’aboutir une idée. Tout d’abord vient la naissance de votre pensée qui sera suivie du questionnement essentiel initial : souhaitez-vous réaliser cette idée ? Une fois votre réponse donnée (si elle est positive), il faudra l’amener à vous, la relier à vous, à votre personne. Dans un dernier temps viendra enfin la naissance du projet. Avancez en ordre avec vous-même, en pleine conscience de vos envies.


Ce que je viens d’écrire se transpose naturellement à énormément de choses dans votre vie comme dans la mienne. Aussi bien pour des projets de grande envergure pouvant prendre des mois ou des années tels qu’une orientation étudiante, un achat immobilier, partir faire un tour du monde, un changement de vie professionnelle, etc…que pour des projets à plus court terme comme par exemple la réalisation d’une séance photo portrait, en couple, ou encore boudoir. Pour ce dernier type de séance, il s’agit d’établir un rapport encore plus profond avec soi-même que pour n’importe quelle autre séance.


Alors, vous et moi, on fait quoi ensemble cette année ?



Anne BIED