Comment se passe le post-traitement d’une photographe ?

Aujourd’hui, dans cet article, je voulais vous parler des backstages de mon métier : le post-traitement d’une photographe.


Cet article est le 100ième sur le blog ! Quelle jolie façon de le fêter que de vous montrer une partie « cachée » mais si importante de mes shootings photo. J’ai lancé le blog il y a un peu plus de 3 ans. Déjà. 100 articles ce n’est pas rien ! C’est une belle moyenne de séances photos et d’expériences partagées avec vous !


Merci à vous qui me lisez depuis le tout premier article ! Et si vous me rejoignez tout juste, je vous souhaite la bienvenue ! Bonne lecture sur cette nouvelle facette de la photographie : le post-traitement !


Et s’il y a bien une chose qui a énormément évolué depuis le début, c’est la façon dont je travaille le post traitement de mes photos !



post-traitement d’une photographe


Définition du post-traitement d’une photographe



Le post-traitement d’une photographe représente tout le travail - dont les retouches – fait sur un fichier numérique brut (une photographie) à une photo retravaillée.


Celle qui colle parfaitement à la patte du photographe à qui vous vous êtes adressé. Justement, parce que vous aviez eu un coup de cœur avec son style photographique.


Le post-traitement peut-être très léger, comme très accentué. Il n’y a pas de règles précises.


En vrai, cela va dépendre de la volonté, du goût et de la démarche personnelle et professionnelle du photographe.


C’est pourquoi le post-traitement est proche et unique à chaque photographe. Et surtout totalement subjectif.


Pour certains photographes, ce sont des dizaines et des dizaines de minutes passées sur chaque photo avant de la remettre au client. Ce qui aura pour incidence d’en remettre beaucoup moins au client par conséquent.


Pour d’autres, l’aspect naturel est privilégié. C’est pourquoi, la retouche photo sera beaucoup plus « sommaire ». Ainsi, le rendu final de la photo livrée sera beaucoup plus proche de la réalité.


C’est ce rendu définitif des livrables de la séance photo, le post-traitement, qui va définir en grande partie le choix que vous ferez de votre photographe pro.



post-traitement d’une photographe

post-traitement d’une photographe


Importance de la lumière dans mon propre post-traitement



Pour ma part, je fais plutôt partie de la deuxième catégorie. En effet, cela ne m’intéresse pas beaucoup de retoucher à l’excès la réalité et de la transformer.


Ce qui m’a toujours intéressée, c’est plutôt de la sublimer !


Pour ne pas avoir à retoucher mes photos, je vais accorder énormément d’importance à ce que je prends en photo pendant la prise de vue du shooting.


Cela va comprendre : les cadrages, la lumière, ou encore l’harmonie de la scène.


Je ne transforme pas les photos que j’ai prises. Cependant, je leur redonne de l’éclat, je sublime la scène ou le moment capturé, et je lui donne de la profondeur.


Pour être complètement transparente, pour bon nombre de mes séances photos, notamment tous les portraits boudoirs intimes, mais aussi les shootings allaitement ou naissance, je souhaite me concentrer uniquement sur la lumière.


C’est pourquoi , je shoote toute la séance photo en noir et blanc.


Encore une fois, c’est un paramètre totalement réversible. En effet, lorsque j’importe toutes mes photos dans mon logiciel de traitement d’image Lightroom, mes photos reprennent leurs paramètres de base en couleurs.


Cela me permet seulement, pendant ce type de séance photo, de ne pas « être distraite » par des couleurs ou des formes.


Je reste focus sur la lumière :

- où elle tombe ?

- comment (de manière uniforme ou non) ?

- etc.


De mon point de vue, cela renforce les émotions qui se dégagent des photos que je prends. Encore une fois, cet avis et cette sensibilité sont propres à chaque photographe. Le post-traitement est très personnel.



post-traitement d’une photographe

post-traitement d’une photographe